MODELLE (1994)
     

MODELLE (1994)

« La relation de l’artiste au modèle est le LIEU même d’une séduction dont le regard constitue le moteur essentiel (…) Par le corps du modèle s’instaure le règne des apparences, d’une « surface profonde » dans laquelle l’œil de l’artiste tente (…) de pénétrer, de se glisser »*. Le modèle est un objet théorique qui possède une indépendance fonctionnelle. Il autorise une expérimentation conceptuelle du réel. Le modèle prétend représenter de manière analogique et simplifiée la réalité. Ce qui le caractérise et le distingue d’une théorie explicative, c’est sa capacité de reproduction-simulation de la réalité. En ce sens, le modèle est un leurre, une illusion. * France Borel/Le modèle ou l’artiste séduit