Lalibela
     
Lalibela
2004 (extrait)
Tirage argentique Lambda
127 x 100 cm
Edition de 8 + 2 EA

Lalibela, la Jérusalem éthiopienne, est un ensemble incomparable d'églises rupestres sculptées au XIIème siècle à plus de 2600 mètres d'altitude.
Chaque église s'enfonce dans la terre sur des dizaines de mètres. L'idée d'une telle architecture était de soustraire la chrétienté des regards à une
époque où la puissance de l'Islam menaçait son existence même. Aujourd'hui, Lalibela est fréquentée par une importante communauté de moines
orthodoxes formant une sorte de petit territoire hors du monde et du temps. Ces photographies faites entre mai 2004 (c'est en 2004 que je découvrais,
avec mon ami le photographe Nicolas Quinette, pour la première fois le site de Lalibella) et mai 2008 approchent le quotidien dense, dépouillé et très ritualisé
des religieux qui vivent là, présence silencieuse dans une architecture monumentale et surnaturelle, où l'évidence du Sacré prend non seulement l'âme mais
le corps tout entier. Quelque chose d'indéfinissable existe en Ethiopie, et pas seulement à Lalibella, qui repousse les limites de l'homme, le porte, l'habite et
le laisse dans une sorte de beauté mystique. Sommes-nous, nous, photographes, à la hauteur de cette beauté ? Etre possédés par elle pour des photographies
qui sont comme des visions brutes : tels étaient l'enjeu et la nécessité de ce travail.
Top