Appropriation du silence (1990)
     
Appropriation du silence (1990)
En ce printemps 1990, des initiatives d'envergures inaugurent la volonté partagée de tous les acteurs de la vie locale d'impulser le renouveau de la Plaine Saint-Denis. Attachée à favoriser l'expression artistique contemporaine, la Municipalité est heureuse que les artistes dionysiens participent à cette renaissance d'un quartier, témoin de l'activité industrielle de notre ville et de ses transformations. Ainsi, riche de leur diversité, confrontés dans leur démarche créative à une architecture et à des matériaux spécifiques, seize plasticiens, photographes et un écrivain se sont appropriés le silence, les espaces de lumière et d'obscurité de cette Halle de l'ancienne usine Jeumont. Leur présence contribue à faire revivre un lieu, à reconquérir un site qui, nous l'espérons, sera à l'avenir ouvert à l'activité et à l'emploi. Patrick Braouzec
Top